Veilleuse à thermocouple ou sonde d’ionisation

Laisser votre commentaire – Cliquez ici !

Laisser votre question – Cliquez ici !

- ° -

I – Savoir si la chaudière est à thermocouple ou à  sonde d’ionisation sans aucun démontage

-

1° – Ouvrir la partie avant de la chaudière

-

2° – Regarder en bas de la chaudière et comparer avec les photos ci-dessous.

-

Photos n°1 ,  n°2,  n°3 - Chaudières dite à thermocouple

-

Sur la partie centrale en bas de la photo on observe deux tubes cuivre dont l’un est plus gros que l’autre tous deux s’insérant dans la chaudière au niveau de la rampe de brûleurs. Le tube cuivre le plus fin est une partie du thermocouple, le tube plus gros est une partie du tube alimentant la veilleuse en gaz. On parle ici d’une chaudière à thermocouple. Le bloc gaz est positionné horizontalement pratiquement au centre de la photo.

-

-

Sur cette photo on observe à droite le bloc gaz positionné verticalement et prolongé par le bas d’un tube de couleur noir qui va jusqu’à la rampe gaz. Nous sommes en présence d’une chaudière à thermocouple.

-

-

Le bloc gaz encore bien visible est positionné à droite en partie basse on observe un tube de cuivre fin c’est une partie du thermocouple

-

-

Photo n°4, n°5, n°6, n°7 – Chaudières dite à sonde d’ionisation

-

Sur la partie droite de la photo on observe un boitier avec un couvercle rouge ceci nous indique de manière certaine que la chaudière ne possède pas de thermocouple elle est composée d’une sonde d’ionisation, d’une veilleuse non permanente et d’une électrode d’allumage. On parle ici d’une chaudière électronique. Remarquer sur cette photo que le bloc gaz n’est pratiquement pas visible.

-

-

Dans le cas d’une chaudière dite à sonde d’ionisation le bloc gaz n’est pratiquement jamais visible sauf pour certains modèles de chaudières. Attention le boitier peut être tout noir et non bicolore comme le montre la photo ci-dessous, il s’agit d’une chaudière à sonde d’ionisation avec boitier noir. Le câble rouge est relié aux électrodes d’allumage et le câble gris plus fin est relié à la sonde d’ionisation.

-

-

Sur cette photo on observe le même boitier mais bicolore. Il s’agit toujours d’une chaudière à sonde d’ionisation.

-

-

Il peut encore exister d’autres types de boitier électronique équipant les chaudières à sonde d’ionisation. Dans le cas de cette photo le bloc gaz est visible et le boitier électronique est situé juste au dessus de celui-ci cela indique bien que nous sommes en face d’une chaudière à sonde d’ionisation.

-

-

Conclusion :

-

Pour reconnaître une chaudière dite à thermocouple, d’une chaudière à sonde d’ionisation il suffit :

-

1°- d’ouvrir la chaudière

-

2°- Observer dans le bas si la chaudière possède un boitier électronique tel qu’il est montré sur plusieurs des photos ci dessus si tel est le cas vous êtes en face d’une chaudière dite à sonde d’ionisation, remarqué également qu’avec une sonde d’ionisation la chaudière ne possède pas de veilleuse permanente.

-

3°- si au contraire vous observez un gros bloc gaz avec un bouton sur lequel vous appuyez dessus en le maintenant un certains temps pour allumer votre chaudière et si en plus vous avez une petite veilleuse permanente alors vous êtes devant une chaudière dite à thermocouple.

-

Depuis maintenant plus de dix ans les chaudières à thermocouples ne sont plus vendues en France seul des chaudière à sonde d’ionisation appelées également chaudière à allumage électronique sont en vente.

-

(Réf : consulter l’article : la veilleuse et le thermocouple – dans la Catégorie : Décrire ma chaudière)


Ce contenu a été publié dans Décrire ma chaudière. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Veilleuse à thermocouple ou sonde d’ionisation

  1. Rco dit :

    je rajouterais même que plus que le thermocouple c’est aussi la veilleuse qui n’est plus vendue aujourd’hui car, entre autres, consommatrice de gaz et interdite par la réglementation thermique …

  2. WP Themes dit :

    Good brief and this mail helped me alot in my college assignement. Thanks you for your information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>